12/Amyloidose cerebrale - AMC Neuro Substance blanche


Titre: AMC Neuro Substance blanche - 12/Amyloidose cerebrale
Diagnostic: 12/Amyloidose cerebrale
Auteur: Dooms Georges
Commentaire: Dfouni Natalia
Hôpital: HUG
Département: Département de Radiologie
Date: 28.03.2003
ID: 3912
Chapitre: Pathologie métabolique


Clinical Presentation: Hémiparésie gauche discrète sans aucunantécédent
personnel.
Commentaire: 1) La combinaison de toutes les techniques émunéréesci-dessus
permet d'arriver à un diagnostic précis en ce quiconcerne l'encéphalopathie vasculaire et
ses complications. 2)L'echo de gradient T2 est une technique indispensable pour
détécterl'hémosidérine et suggérer l'étiologie de la leucopathie
démontréepréférentiellement par Flair. La maladie des petits vaisseauxmicrolacunaires (ou
encéphalopahthie vasculaire au sens large) setraduit par l'athérosclérose de ces
vaisseaux engendrée parl'hypertension artérielle, le diabète et/ou le tabagisme et par
unehyperintensité Flair et T2 de la substance blanchepériventriculaire liée à l'ischémie
chronique en IRM. Elle peuts'accompagner de lésions ischémiques de petite taille ou
lacunesprédominant au niveau des noyaux gris centraux (noyau lenticulaireet thalamus).
Les infarcissements lacunaires (étiologie : occlusionde petits vaisseaux) sont le plus
souvent localisés dans les noyauxgris centraux, le tronc cérébral et la substance blanche
profonde.Le diagnostic différentiel doit se faire entre infarcissementlacunaire, plaques de
démyélinisation, faisceau corticospinal(structure normale) et espaces de Virchow-Robin
(structure normaleou état criblé) : diagnostic différentiel possible grâce à lacombinaison
des différentes séquences IRM. La maladie de Binswanger(subcortical atherosclerotic
encephalopathy) est une maladie despetits vaisseaux qui commence habituellement dans
la 6 ou 7èmedécade. Le facteur de risque clé est l'hypertension ; elle associeune atteinte
importante de la substance blanche à des microfoyersd'hémosidéémie, caractéristique
d'une hypertension au long cours.Chez un patient âgé sans facteurs de risque
vasculaires(hypertension artérielle, diabète ou autre), il faut penser àl'amyloidose cérébrale
comme étiologie d'une encéphalopathievasculaire au sens large. L'angiopathie amyloïde
est l'étiologie laplus fréquente d'hémorragie intraparenchymateuse récidivante chezdes
patients âgés sans facteurs de risque. Contrairement auxpatients avec hypertension, les
hémorragies dans l'amyloïdose sontsouvent multiples, épargnent le tronc cérébral et les
noyaux griscentraux et sont localisées à la jonction corticomédullaire.
Description: IRM Flair, FSE T2 et SE T1 axiales : lésionshyperintenses diffuses de
la substance blanche et hématome récentpariéto-occipital gauche. IRM echo de gradient
(EG) T2* axiales :foyers hypointenses d'hémosidérine en infra etsupratentoriel


Ordre: 13
Dislocation: 0
Polytraumatisé: 0
Ouvert: 0
Pathologic: 0
Opération: 00.00.00
Graft: 0


Références: Anne G. Osborn. Diagnostic neuroradiology pp 192-193.Mosby
1994. Scott W. Atlas. Magnetic resonance imaging of the brainand spine. Volume 1 : pp
802-806. Third edition. Lippincott2002.

Images and Videos

Case Comments:

  • No comments yet