ANEVRISMES GENERALITES - AMC Neuro Hémorragies


Titre: AMC Neuro Hémorragies - ANEVRISMES GENERALITES
Diagnostic: ANEVRISMES GENERALITES
Auteur: N Dfouni
Commentaire: J Delavelle
Hôpital: HUG
Département: Département de Radiologie
Date: 02.04.2003
ID: 3889
Chapitre: Anévrismes


Clinical Presentation: Les anévrismes peuvent rester asymptomatiqueslongtemps.
Avec le temps, en fonction de leur taille, ils peuvent(rarement) entrainer des symptômes
par compression de structuresadjacentes. Le problème plus grave surgit lorsqu'ils se
rompententrainant, le plus souvent, une HSA parfois associée à un
hématomeintraparenchymateux.
Commentaire: Il s'agit d'une dilatation localisée (due à un défectde la couche
musculeuse et de la lame élastique de la paroi),habituellement sacciforme, d'une artère
cérébrale. C'est unemalformation relativement fréquente puisqu'elle est trouvée
dansenviron 2% des autopsies. La majorité des anévrismes resteasymptomatique jusqu'au
moment de la rupture. D'autres peuvent êtreresponsables d'AITs ou de symptomes par
compression. Leur tailleest variable et ils siègent le plus fréquemment au niveau
d'unebifurcation artérielle surtout à proximité du polygone de Willis.Dans 15 à 20% des cas
ils sont multiples. Leur rupture estfavorisée par le viellissement de la paroi, l'athérosclérose
etl'hypertension. Cette rupture se produit lorsque l'anévrismeatteint une taille "critique",
variable selon son siège. Lesanévrismes situés dans le polygone de Willis, occupant un
espace o*l'espace sous-arachnoïdien est large, entrainent en se rompant deshémorragies
qui peuvent diffuser largement dans cet espace. Enrevanche, les anévrismes des artères
cérébrales sont logés plus oumoins au sein du tissu cérébral, leur rupture entraine
unehémorragie cérébro-méningée, voire un hématome intracérébral. Lagravité de la
rupture peut être due à l'abondance de l'hémorragie,à l'association d'un hématome
cérébral ou à la survenue d'un spasmeartériel dans la région du saignement. La mortalité
immédiate esttrès importante (jusqu'à 36% dans les premières heures) et lerisque de
récidive aussi, jusqu'à 40% selon la localisation de lalésion, surtout les premières
semaines. Le traitement peut êtreendovasculaire ou chirurgical en fonction de leur
morphologie,localisation etc... Le CT peut faire le diagnostic d'un anévrismenon rompu par
la visualisation d'une surdensité vasculaire dans lesrégions classiques et confirmé par un
angio-CT. De même l'IRM etl'angioMR peuvent décéler des anévrismes de taille
supérieure à 3mm. L'angiographie reste l'examen de choix, surtout dans le but
dutraitement endovasculaire.
Description: Aspect macroscopique d'un anévrisme rompu entrainantune
importante HSA. Disséction vasculaire d'un cas d'anévrisme del'artère cérébrale moyenne.
Aspect artériographique d'un anévrismedu tronc basilaire et son aspect macroscopique.


Ordre: 12
Dislocation: 0
Polytraumatisé: 0
Ouvert: 0
Pathologic: 0
Opération: 00.00.00
Graft: 0

Images and Videos

Case Comments:

  • No comments yet