Cancer adenoïde kystique du sinus maxillaire - AMC ORL


Titre: AMC ORL - Cancer adenoïde kystique du sinus maxillaire
Diagnostic: Cancer adenoïde kystique du sinus maxillaire
Auteur: N Dfouni / M Becker
Hôpital: HUG
Département: Département de Radiologie
Date: 27.03.2003
ID: 3954
Chapitre: Tumeurs


Clinical Presentation: Femme 65 ans avec sinusite récidivante etobstruction
nasale. Ele signale également une hyposthésie facialedroite.
Commentaire: Dans le cas présenté, la pathologie a montré qu'ilsagissait d'un
carcinome adenoïde kystique (à partir des glandessalivaires mineures qui se trouvent
dans la muqueuses des sinus),toutefois ce type de tumeur est assez rare, la néoplasie la
plusfréquente au niveau des sinus est le carcinome epidermoïde que nousallons traiter
ci-dessous. Il s'agit d'une tumeur maligne quipousse de la surface epithéliale qui tapisse
les sinus. Elle remplila cavité sinusienne et détruit les parois osseuse s'étendant audelà ,
dans les tissus mous adjacents. Le sinus maxillaire est leplus atteint suivi par la cavité
nasale, les cellules ethmoidales,le sinus frontal et le sphenoidal. Les patients se présentent
avecune symptomatologie de sinusite chronique et de ce fait , la tumeurest souvent
diagnostiqué à des stades avancés ;15% ont desadénopathies retropharyngées ou
digastriques à la présentation. Letraitement usuel est la chirurgie suivi de radiothérapie. Le
DD sepose avec une sinusite fongique invasive, qui peut envahir le sinuscaverneux et
provoquer une thrombose de l'artère carotide internechez des patients immunosupprimés.
Autres pathologies qui peuventse présenter de façon similaire sont le lymphome non
Hodgkin et lagranulomatose de Wegener (cette dernière avec en plus, destructiondu
septum nasal, sinusite chronique, maladie tracheobronchique etrénale) ou encore une
tumeur des glandes salivaires mineures (commec'est le cas de notre patient), l'imagerie
dans ce dernier cas peutêtre identique, mais parfois cette tumeur apparait
plushyperintense en T2 que le carcinome epidermoïde.
Description: IRM séquences FSE T2, Coupes coronales + axiales :Tumeur du
sinus maxillaire droit touchant la paroi médiale, leplancher (palais dur), la paroi latéro-post
et le toit (le plancherde l'orbite). Il existe une extension en dehors du sinus, du
cotéexterne, avec atteinte des muscles pterygoïdes interne et externe(image axiale 3 et
coronale 2) ainsi qu'une extension vers le trouovale droit (V3 ) (IRM coronale 1) et une
extension vers le cavum,l'oropharynx et la graisse parapharyngée. On note une
obstructiontubaire avec rétention liquidienne au niveau de la mastoïde droiteet une otite
moyenne sérieuse (images axiales). Niveau hydroaériquedu sinus maxillaire gauche,
compatible avec une sinusite. Aremarquer que: La tumeur apparait en hyposignal Les
secrétions enhypersignal


Ordre: 12
Dislocation: 0
Polytraumatisé: 0
Ouvert: 0
Pathologic: 0
Opération: 00.00.00
Graft: 0


Références: HR Hansberger, PA Hudgins, RH Wiggins, HC Davidson.Head and
neck, top 100 diagnoses. WB Saunders company. 2ond edition2002.

Images and Videos

Case Comments:

  • No comments yet