Chondroblastome - AMC Pédiatrie Locomoteur


Titre: AMC Pédiatrie Locomoteur - Chondroblastome
Diagnostic: Chondroblastome
Auteur: JEQUIER Sigrid
Commentaire: Dfouni N / Spadola L
Hôpital: HUG
Département: Département de Radiologie
Date: 21.03.2003
ID: 3969
KeyWords: chondroblastome, tumeur bénigne
Anatomie: squelette
Chapitre: Tumeurs bénignes
ACR: 4.3111


Clinical Presentation: Boiterie depuis plusieurs semaines chez ungarçon de 5 ans.
Commentaire: Le chondroblastome est une tumeur épiphysaire rare (1%de toutes
les tumeurs osseuses) et survient chez des patients entre2 et 25 ans d'âge. Ce sont les os
longs qui sont atteints le plussouvent, les os plats et les os de la main et du pied
moinssouvent. La tumeur est lytique, peu expansive et contient unebordure sclérotique
fine. Une irruption intra-articulaire est rare.A l'histologie, on trouve un stroma chondroïde
avec des foyers decellules montrant peu de mitoses et sans noyaux atypiques, descellules
géantes multinuclées, souvent des calcifications "endentelles" et parfois des foyers
d'ossification. Imagerie:Radiographies: lésion lytique, polylobée, épiphysaire avec
réactioninflammatoire avoisinante. Scintigraphie: captation modérée dutraceur IRM: Signal
intermédiaire similaire aux muscles en T1,faible intensité ou intermédiaire en T2 avec
foyers d'intensitéhaute selon le contenu en matrice, hémosidérine, cellules, etc..
Letraitement est chirurgical. Le pronostic (taux de récidive) dépenddu résultat d'exérèse.
Description: Rx bassin de face: Gros foyer lytique dans l'épiphysedu fémur
proximal gauche. Sclérose métaphysaire étendue, maldélimitée. L'espace articulaire est
normal Le foyer lytique de latête fémorale est lobulé. La sclérose extensive du col
fémoraltraduit une réaction inflammatoire en regard de la lésionstumorale. Cette réaction
inflammatoire disparaîtra avec traitementdu chondroblastome qui consiste en un curetage
chirurgical de lalésion épiphysaire. IRM: Le foyer lytique de la tête fémorale estlobulé. La
sclérose extensive du col fémoral traduit une réactioninflammatoire en regard de la lésions
tumorale. Cette réactioninflammatoire disparaîtra avec traitement du chondroblastome
quiconsiste en un curetage chirurgical de la lésionépiphysaire.


Ordre: 20
Dislocation: 0
Polytraumatisé: 0
Ouvert: 0
Pathologic: 0
Opération: 00.00.00
Graft: 0


Question: La localisation plus fréquente du chondroblastomeest:
Answer A: L'épiphyse d'un os long
Answer B: La métaphyse
Answer C: Les vertèbres
Answer D: Les côtes


Références: Robbin WR, Murphy MD. Benign Chondroid Neoplasms ofBone.
Semin Musculoskelet Radiol 2000; 4(1): 45-58

Images and Videos

Case Comments:

  • No comments yet