Déficit cortical / fibrome non ossifiant - AMC Pédiatrie Locomoteur


Titre: AMC Pédiatrie Locomoteur - Déficit cortical / fibrome non ossifiant
Diagnostic: Déficit cortical / fibrome non ossifiant
Auteur: JEQUIER Sigrid
Commentaire: Dfouni N / Spadola L
Hôpital: HUG
Département: Département de Radiologie
Date: 21.03.2003
ID: 3971
KeyWords: défect cortical, défect cortical fibreux
Anatomie: squelette
Chapitre: Lésions benignes transitoires
ACR: 4.3131


Clinical Presentation: Cas 1) Patient de 11 ans, radiographie faitepour contusion
du genou. Cas 2) Enfant de 11 ans qui a subi untraumatisme mineur. Douleurs très
importantes de lacheville.
Commentaire: Les défauts corticaux sont indolores, asymptomatiques,trouvés en
général de façon fortuite. Il s'agit de tissu fibreuxqui prend la place du cortex. Ces défauts
sont transitoires,souvent multiples et "disparaissent" sans séquelles par uncomblement
osseux progressif qui se traduit par une sclérose desrebords du foyer cortical lytique. Le
fibrome non ossifiantressemble histologiquement au défaut cortical mais il estd'habitude
isolé et plus gros, dépassant 2 cm de long et s'étendantjusqu'au milieu ou au delà de la
diaphyse de l'os atteint. Unefracture pathologique est pour cela possible. Il faut
uniquementtraiter la fracture conservativement, le fibrome non ossifiantdisparaîtra par
comblement osseux par la suite. Seul les très grosfibromes non ossifiants des membres
inférieurs ont parfois besoind'une intervention orthopédique (curettage et rembourrage par
desgreffons osseux) pour permettre la marche avec charge du poidscorporel.
Description: 1) Zônes corticales translucides, entourées d'unrebord sclérotique. Il
n'y a aucune déformation osseuse ni réactionpériostée, ni tuméfaction des tissus mous. Le
cliché était faitpour exclure une fracture, puis suivi par un pédiatre anxieux, afinde les voir
disparaître. Une contrôle à long terme n'esthabituellement pas nécéssaire. 2) Fracture
pathologique à traversun fibrome non ossifiant: Zône lytique isolée, entourée d'un
rebordsclérotique, excentrique, mais occupant plus de la moitié de ladiaphyse en largeur.
Sur le cliché à 15 ans, la fracture est guérieet le fibrome non ossifiant a presque
complètement disparu, nelaissant qu'une petite zône translucide résiduelle, entourée
desclérose et une petite déformation du cortex latéral secondaire àla fracture. Une
normalisation complète est attendue dans lesannées à venir.


Ordre: 18
Dislocation: 0
Polytraumatisé: 0
Ouvert: 0
Pathologic: 0
Opération: 00.00.00
Graft: 0


Références: Keats T. Atles of Normal Roentgen Variants that MaySimulate
Disease. Year book medical publishers, inc, Chicago, 4thedition 1994

Images and Videos

Case Comments:

  • No comments yet