Evolution d'un astrocytome de bas grade vers un hautgrade II -> IV - AMC Neuro Tumeurs Cérébrales


Titre: AMC Neuro Tumeurs Cérébrales - Evolution d'un astrocytome de bas grade
vers un hautgrade II -> IV
Diagnostic: Evolution d'un astrocytome de bas grade vers un hautgrade II -> IV
Auteur: J Delavelle/K Minkner/G Pizzolato
Commentaire: N Dfouni
État: Done
Date: 21.03.2003
ID: 3933
Chapitre: Tumeurs intra-axiales


Clinical Presentation: Patient de 33 ans présentant en 1995 unecrise comitiale
inaugurale de type grand mal, permettant la mise enévidence d'un processus expansif
operculaire gauche biopsié etradiothérapé sans expirpation, vue la localisation de la
lésion.Nouvelle IRM en janvier 97 en raison d'une nouvelle crisecomitiale. En avril 97 crise
d'épilepsie avec dysarthrie etaphasie. Modification de l'imagerie (voir description)
etextirpation de la lésion.
Commentaire: En raison du temps relativement court (2 ans)d'évolution de la
tumeur du grade II au grade IV, on peut sedemander si la biopsie stéréotaxique était
représentative de latotalité de la lésion et s'il n'y avait pas déjà des foyersanaplasiques
malgré l'absence de prise de contraste. Lesastrocytomes de bas grade ou diffus vont
évoluer vers l'astrocytomeanaplasique et en environ 2 ans vers l'astrocytome de grade
IV(classification de la Mayo-clinique). L'astrocytome de grade IV ales critères histologiques
d'un glioblastome mais il est cependantfondamental de différencier les 2 types de lésions
d'une part enraison de leur évolution et d'autre part en raison de leurgénétique et de leur
réponse plus favorable en ce qui concerne lesastrocytomes de grade IV à la
chimiothérapie.
Description: 5/1995: Lésion hyperintense en T2, hypointense en T1et sans prise
de Gadolinium. Elle se situe dans la régionoperculaire frontale gauche avec effet de
masse modéré sur leventricule latérale gauche. La lésion s'avère être un astrocytomede
grade II, fibrillaire, à la biopsie. 1/1997: Le T2 coronalmontre une diminution de la taille de
la lésion et de l'effet demasse mais sur le T1 coronal après injection de Gadolinium, on
notela présence d'une petite prise de contraste nodulaire de la partiesupérieure et externe
du processus tumoral (flèche). Le diagnosticdifférentiel se pose entre le passage à un haut
grade et unemodification de type radionécrose. L'IRM morphologique ne peut
pastrancher, ni le PET ( faux positifs). Actuellement, laspectroscopie par IRM et l'IRM de
perfusion permettent, dans denombreux cas, de trancher entre ces deux diagnostics ;
sinon lerecours à la biopsie est nécessaire. 4/1997: La séquence en T2coronale montre
une augmentation de la taille de la lésion avec ànouveau un effet de masse sur le
ventricule latéral gauche et uneprise de contraste annulaire à centre hypointense
traduisant unpassage au grade IV confirmé par la résection. Histologie 1995(Biopsie
stéréotaxique) : Trois carottes de tissucortico-sous-cortical, infiltré par un processus
tumoral primitif àcellularité assez faible, constitué de cellules à cytoplasmefibrillaire et
noyau rond ou ovalaire, vésiculaire, montrantfocalement un pléomorphisme modéré (Fig.
1A, flèche bleue, HE x160). Les mitoses sont très rares, il n'y a pas de foyers denécrose ni
prolifération vasculaire. A l'immunomarquage, lescellules tumorales expriment la GFAP (Fig.
1B, x 160). 1997Processus tumoral primitif à cellularité dense, caractérisé par desplages
de cellules polymorphes, à cytoplasme basophile et noyauxirréguliers, hyperchromiques,
parfois multiples et des foyers deprolifération vasculaire avec des aspects gloméruloïdes
(Fig. 2 :HE x 160). On observe quelques mitoses et des foyers de nécrose.
Al'immunomarquage, de nombreuses cellules tumorales expriment laGFAP (Gliofibrillary
Acidic Protein) (Fig 3 x 160). Cinétiquecellulaire : le "Labeling Index" de MIB-1 est de 14 %
(Fig 4 x160). Diagnostic : glioblastome (grade IV OMS).


Ordre: 17
Dislocation: 0
Polytraumatisé: 0
Ouvert: 0
Pathologic: 0
Opération: 00.00.00
Graft: 0


Références: Tumors of the Nervous System p. 10 et 28.

Images and Videos

Case Comments:

  • No comments yet