Goitre multinodulaire - AMC Médecine Interne Endocrinologie


Titre: AMC Médecine Interne Endocrinologie - Goitre multinodulaire
Diagnostic: Goitre multinodulaire
Auteur: KOHLER Romain
Commentaire: F Terrier / N Dfouni
Hôpital: HUG
Département: Département de Radiologie
Date: 02.04.2003
ID: 3839
Chapitre: AMC


Clinical Presentation: Patiente de 59 ans sans plainte particulièreconnue pour
résection díun nodule thyroïdien à líâge de 25 ans chezlaquelle, lors díun contrôle de
routine chez son médecin traitant,est mis en évidence un hyperthyroïdisme subclique :
TSH : 0,29 mU/l(norme : 0,4-4 mU/l), T4 libre : 14 pM (norme : 11-27 pM) et T3totale : 2
nM (norme : 0,8-2,7 nM). Au status, elle est en bon étatgénéral, pèse 69,5 kg et mesure
154 cm (index de masse corporelle :29). Sa tension artérielle est mesurée à 150/80
mmHg, son pouls estrégulier à 86/min et líauscultation cardio-pulmonaire est dans
leslimites de la norme. Les réflexes ostéo-tendineux sont vifs etsymétriques,
líoculomotricité est normale et aucune exophtalmieníest constatée. La palpation du cou
révèle un goitre díun volumeestimé à 30 ml, indolore, avec un nodule du lobe gauche de
lathyroïde de 2 cm de diamètre environ mais sans adénopathie. (Seulesles images de la
série 1 correspondent à la description clinique.)1. Quels sont les examens
complémentaires nécessaires au diagnostic? 2. Quel est votre diagnostic ? 3. Quelle suite
de prise en chargeprévoyez-vous ?
Commentaire: Patiente de 59 ans sans plainte particulière connuepour résection
díun nodule thyroïdien à líâge de 25 ans,hystérectomie, lifting facial et hypertension
artérielle traitéechez laquelle, lors díun contrôle de routine chez son médecintraitant, est
mis en évidence un hyperthyroïdisme subclique vu lavaleur abaissée de la TSH à 0,29
mU/l (norme : 0,6-4 mU/l). La T4libre (14 pM, norme : 11-27 pM) et la T3 totale (2 nM,
norme :0,8-2,7 mM) sont normales. Au status, elle est en bon état général,pèse 69,5 kg et
mesure 154 cm (index de masse corporelle : 29). Satension artérielle est mesurée à
150/80 mmHg, son pouls estrégulier à 86/min et líauscultation cardio-pulmonaire est dans
leslimites de la norme. Les réflexes ostéo-tendineux sont vifs etsymétriques,
líoculomotricité est normale et aucune exophtalmieníest constatée. La palpation du cou
révèle un goitre díun volumeestimé à 30 ml, indolore, avec un nodule du lobe gauche de
lathyroïde de 2 cm de diamètre environ mais sans adénopathie. Quelssont les examens
complémentaires nécessaires au diagnostic ? Ilsíagit díun examen fonctionnel, la
scintigraphie à líiode 123 ou autechnétium 99 suivie ou précédée si nécessaire par un
examenmorphologique, líéchographie. Líéchographie montre ici uneéchostructure
hétérogène avec identification de plusieurs nodulestantôt hyperéchogènes tantôt
hypoéchogènes hétérogènes situées danslíisthme et le lobe gauche mesurant 2,6 x 3,1
cm dans cettedernière localisation. En revanche, le lobe droit est de taille
etdíéchostructure normales. La scintigraphie à líiode 123 effectuéequelques jours plus
tard révèle une distribution très hétérogène duradiotraceur avec de multiples nodules
hyper- et hypocaptants dontnotamment un nodule hypercaptant du lobe supérieur
gauche, unetaille de líorgane nettement augmentée avec nette asymétrie detaille des
deux lobes. Líhypersécrétion díun nodule a pourconséquence la diminution voire la
suppression de la sécrétion desautres nodules. Dans le but díêtre complet, voici enfin une
imagedíun CT-scan díun autre patient avec goitre multinodulaire connumontrant plusieurs
nodules thyroïdiens hypodenses, mais nonkystiques, par rapport au parenchyme
avoisinant. Quel est votrediagnostic ? Goitre multinodulaire associé à une
hyperthyroïdiesubclinique. Dans ce cas précis, le terme toxique ne síapplique paspuisquíil
níy a pas de retentissement clinique delíhyperthyroïdisme. Quelle suite de prise en charge
prévoyez-vous ?En cas de nodule chaud en premier lieu líabstention thérapeutique(état
subclinique !) avec contrôle clinique et biologique à sixmois. Si un hyperthyroïdisme
cliniquement manifeste devait sedévelopper un traitement par iode radioactif après une
courtepériode de suppression thyroïdienne par lévothyroxine serait alorsprescrit. En cas
de nodule froid, une cytoponction à líaiguillefine sous contrôle échographique serait alors
réalisée (cf. 3.adénome thyroïdien).
Description: Les descriptions des images se retrouvent en ouvrantchaque image


Ordre: 1002
Dislocation: 0
Polytraumatisé: 0
Ouvert: 0
Pathologic: 0
Opération: 00.00.00
Graft: 0

Images and Videos

Case Comments:

  • No comments yet