HED GENERALITES - AMC Neuro Hémorragies


Titre: AMC Neuro Hémorragies - HED GENERALITES
Diagnostic: HED GENERALITES
Auteur: N Dfouni
Commentaire: J Delavelle
Hôpital: HUG
Département: Département de Radiologie
Date: 02.04.2003
ID: 3894
Chapitre: Hématome épidural


Clinical Presentation: La présentation clinique plus typique estcelle d'un
traumatismes avec altération de l'état deconcience.
Commentaire: Voir aussi e-AMC urgences traumatismes crâniens.L'hématome
extra-dural ou épidural c'est un épanchement sanguin seconstituant entre l'os et la
duremère (cf schéma). L'hémorragiepeut être de nature artérielle, le plus souvent par
déchirure d'unebranche de l'artère méningée moyenne (85%), ou d'origine veineuse àpartir
des veines du diploé ou de la lésion d'un sinus veineux(10%). Il peut succéder à un
traumatisme crânien en apparence banalet entrainer la mort en quelques heures en
absence d'interventionchirurgicale, en cas d'important effet de masse. Ils doivent doncêtre
opérés sans perte de temps!! et donc être reconnus vite! Leurlocalisation habituelle est la
fosse cérébrale moyenne(temporo-pariétal), mais ils peuvent siéger aussi dans la
régionfrontale ou dans la fosse postérieure, dans ce dernier cas, ilexiste souvent un trait
de fracture occipital. Classiquement (50%des cas) ils surviennent après un traumatisme
avec une perteinitiale de la concience suivi d'un intervalle lucide puis d'unepéjoration
secondaire (par progression du saignement). L'hématomese situe en regard d'une fracture
dans 85-90% des cas. Si l'effetde masse est modéré il faut faire un suivi régulier (clinique
et/oupar CT) car dans 10 à 25%, on note un progression secondaire,surtout dans les 36
heures. En imagerie, il s'agit d'une "masse"extra-axiale hyperdense de forme biconvexe,
en raison du fortattachement entre l'os et la duremère, avec compression des
espacessous-arachnoidiens et du parenchyme sous-jacent. Ces hématomespeuvent
traverser la ligne médiane et les attaches duremèriennesmais rarement ils traversent les
sutures (auquelles la duremère esttrès fortement attachée, voire parfois discontinue) sauf
en casd'hématomes très volumineux ou de fracture diastatique. En fonctiondu volume de
l'hématome, les engagements sont fréquents (sousfalcoriels, trans-tentoriels..), avec les
conséquences qui endécoulent....(cf schéma des engagements). Un des signes
cliniquesest la mydriase unilatérale (sans forcémment une ptose ni uneparésie) qui se
produit par étirement des fibres périphériques(sympathiques) de la III paire crânienne, qui
est relativement fixépar la duremère à proximité de l'os, suite à un refoulement dutronc
cérébral par le lobe temporal (engagement temporal ou uncal).Au CT, 65% des hématomes
sont hyperdenses et la présence de zoneshétérogènes à l'intérieur peut être témoin d'un
saignement endifférentes étapes. En cas de fracture ouvèrte il peut y avoir desbulles
aériques en regard. La présence de ainsi lésions duparenchyme cérébrale n'est pas rare
de même que des lésions decontre-coup qui peuvent être encore plus importantes (cf
e-amctraumatismes crâniens). En IRM, l'hématome aig¸ est iso-intense aucortex en T1 et
en T2 et peut être difficile à voir s'il estpetit.
Description: Schéma d'un HED: c'est un épanchement sanguin seconstituant
entre l'os et la duremère Image macroscopique Quelquesexemples d'HED : Cas 1 :
Présence d'une collection hétérogène,biconvexe, située dans l'espace extradural au
niveaufronto-pariétal droit. Il s'agit d'un hématome dont les zoneshypodenses
correspondent à un saignement hyper-aigu

Images and Videos

Case Comments:

  • No comments yet