Hypoxie néonatale - AMC Pédiatrie SNC


Titre: AMC Pédiatrie SNC - Hypoxie néonatale
Diagnostic: Hypoxie néonatale
Auteur: HANQUINET Sylviane
Commentaire: NDFOUNI/Y.SAYEGH
Hôpital: HUG
Département: Département de Radiologie
Date: 01.04.2003
ID: 4004
Chapitre: Pathologie vasculaire


Clinical Presentation: Les signes cliniques sont discrets voirabsents chez les
prématurés. Hypotonie, convulsions chez les NN àterme. Problème d'accouchement avec
mauvais apgar à la naissance ouréanimation cardiopulmonaire. L'examen clinique
neurologique esttrès difficile chez le nouveau-né, l'imagerie prend une placeimportante
dans le dépistage.
Commentaire: Líimagerie cérébrale est fondamentale chez les NN carles signes
cliniques sont peu présents. Líéchographie sera faite enpremier suivie díune IRM avec
séquence de diffusion pour mieuxobjectiver líétendue des lésions et leur nature. Un
pronostic esttoujours très difficile à établir car líévolution neurologique estvariable díun
enfant à líautre. La leucomalacie périventriculaireest caractéristique du préma,se situe
dans la zone de la substanceblanche mal irriguée parce quí à la jonction des
vascularisationscentrale et périphérique ( immaturité cérébrale) et donne desséquelles
neurologiques importantes. Chez l'enfant à terme , leslésions sont plus souvent dans un
territoire vasculaire défini,D'autre part, les nécroses corticales et des noyaux de la base
sontplus fréquentes.
Description: Prématurés : Leucomalacie périventriculaire (=LPV):plages
échogènes périventriculaires suivies de trous(porencépahlie) dans les semaines qui
suivent (ceux-cidisparaissent après 1 mois environ) pour se cicatriser .Elargissement du
système ventriculaire, témoin de la cicatricegliale et de líatrophie cortico-sous-corticale.
NN à terme : Oedèmecérébral diffus ( parenchyme échogène diffusément avec
disparitionde la visualisation des noyaux de la base, doppler de líACApathologique)
accompagné ou non de lésions ischémiques ( plagesplus échogènes) souvent dans un
territoire vasculaire (ex : artèresylvienne) , au niveau des noyaux de la base ou au niveau
ducortex. Líéchogénicité anormale est moins marquée dans les lésionsischémiques que
dans les hémorragies. Toutefois ces images restentaspécifiques. Lorsque des lésions de
ce type sont découvertes auxUS, une IRM est recommandée. LíIRM démontre très bien
le territoireatteint notamment avec les séquences de diffusion (hypersignal) quidoivent
réalisé dans les premiers jours après l'hypoxie. L'exempledonné montre l'évolution des
lésions en un mois avec développementde l'atrophie cortico-sous-corticale, la nécrose
corticale et lacicatrice gliale ( en IR). Dans les cas les plus graves avecischémie massive
du cerveau, on observe des lésions deporencéphalie multiples (
encéphalomalaciemultikystique).


Ordre: 11
Dislocation: 0
Polytraumatisé: 0
Ouvert: 0
Pathologic: 0
Opération: 00.00.00
Graft: 0

Images and Videos

Case Comments:

  • No comments yet