IRM normale du nourrisson - AMC Pédiatrie SNC


Titre: AMC Pédiatrie SNC - IRM normale du nourrisson
Diagnostic: IRM normale du nourrisson
Auteur: HANQUINET Sylviane
Commentaire: NDFOUNI/Y.SAYEGH
Hôpital: HUG
Département: Département de Radiologie
Date: 01.04.2003
ID: 4005
Chapitre: Croissance normale


Clinical Presentation: Examen díimagerie du SNC à réaliser aprèslíéchographie
ou quand celle ñci níest plus possible techniquement( fontanelle trop petite).
Commentaire: L'IRM du SNC du nourrisson comprend des séquences en SET2,
en inversion récupération T1( analyse de la myélinisation), 3DT1( coupes fines avec
reformatage multiplanaire), diffusion (recherche de lésions ischémiques) en fonction des
renseignementscliniques. La spectroscopie peut aider au diagnostic pourcaractériser
certaines leucodystrophies ou rechercher des maladiesmétaboliques( maladie de Leight
par exemple) La grande différenceavec l'adulte est l'inversion de signal de la substance
blanchetrès riche en eau et non myélinisée chez le bébé. Les valeursquantitatives du T1
et du T2 étant très élevées, elles nécessitentdes séquences adaptées à l'enfant. Cet
examen se fait sans sédation( biberon ) jusqu'à un mois de vie ensuite sédation à l'hydrate
dechloral ( jusqu'à l'âge de un an) puis propofol sous lasurveillance d'une équipe
d'anesthésistes. Processus demyélinisation: 1) naissance: pédoncules cérébelleux sup et
infbandelettes optiques bandelettes longitudinales post lemniscusmédian globus pallidus
noyan ventral post thalamique bras postcapsule interne couronne rayonnante 2) 3 mois:
progression verspédoncules cérébelleux moyens faisceau cortico-spinal lemniscuslatéral
tubercules quadrijumeaux, noyaux lenticulaires, régionpostéro-lat du thalamus,radiations
optiques thalamo-occipitales 3)6 mois: protubérance, bras ant capsule interne,
fibresd'association intrahémisphériques.
Description: LíIRM donne une meilleure définition anatomique et unemeilleure
différentiation des structures cérébrales que le CT parceque le cerveau díun bébé est très
riche en eau ( 90% chez le NNcontre 74% chez l'adulte). MYELINISATION: L'IRM nous
donne uneétude de la progression de la myélinisation et permet de voir si
ledéveloppement du cerveau de líenfant est normal pour son âge ( voirexemple de
coupes en IR T1=séquences en Inversion-récupérationpondérée T1), la myéline apparait
blanche. Il existe des tables deréférences ( voir détails dans les commentaires) . Les 4
premièresimages montrent le cerveau d'un nourrisson vers l'âge de 6 mois.Ensuite,
l'évolution de la myélinisation avec l'âge ( du nouveau-néà 18 mois) avec des coupes
situées au même niveau. GYRATION: A lanaissance , le cortex est très mince, Les
circonvolutions primaireset secondaies sont formées mais les tertiaires ne sont
présentesque dans les régions post-rolandiques. Les coupes fines en 3D T1(avec
reconstructions coronale, sagittale et axiale) permettent uneanalyse fine du cortex (
recherche díanomalie de la gyration) (coupes à des âges différents). Les séquences
pondérées T2 montrentégalement l'évolution de la maturation cérébrale et sont trèsutiles
dans la recherche des lésions d'hypoxie ( en T2, lasubstance blanche non myélinisée du
NN est hypersignal, et devienthyposignal vers 18 mois). Analyse anatomique
systématique:-symétrie du patient: oui ou non -dépister une asymétrie deshémisphères (
atrophie ou hypertrophie) -harmonie des volumessustentoriel/fosse post/ massif facial
-vo*te, cuir chevelu -fossepost + charnière occipito-vertébrale + 4ème V +
amygdalescérébelleuses -ligne médiane -étage sustentoriel


Ordre: 12
Dislocation: 0
Polytraumatisé: 0
Ouvert: 0
Pathologic: 0
Opération: 00.00.00
Graft: 0

Images and Videos

Case Comments:

  • No comments yet