Kyste osseux solitaire de l'humérus proximalgauche. - Collection Kindynis - Ostéoarticulaire


Titre: Collection Kindynis - Ostéoarticulaire - Kyste osseux solitaire de l'humérus
proximalgauche.
Diagnostic: Kyste osseux solitaire de l'humérus proximalgauche.
Hôpital: HUG
Département: Radiologie
Date: 21.03.2003
ID: 2511
ACR: 415.3181, 415.416


Clinical Presentation: Patient de 14 ans. Status après chute surl'épaule gauche.
Commentaire: L'aspect est tout à fait caractéristique d'un kysteosseux. Cette
lésion est très fréquente chez l'enfant en croissanceet est généralement totalement
asymptomatique. Le plus souvent,cette lésion est découverte fortuitement après un
traumatisme, cequi est le cas chez ce patient. Il s'agit donc d'une fracture
ditepathologique dans le sens o* il existe une lésion sous-jacente.Cette lésion a pour
origine la ligne épiphysaire et, avec lacroissance, s'éloigne de cette dernière, ce qui est
tout à faitvérifié lors du dernier contrôle. Une refracture étant possible, sila consolidation
n'est pas jugée satisfaisante, cette lésion peutêtre comblée par une greffe osseuse.
Description: Epaule gauche du 13.11.9O : présence d'une lésionlacunaire de la
métaphyse et de la diaphyse proximale de l'humérusgauche. Une analyse plus attentive
permet de détecter une rupturede la corticale traduisant une fracture. CT de l'humérus
gauche du28.2.91 : la cavité lacunaire de l'humérus gauche, qui mesure 2 X1,5 cm de
diamètre, est comblée par un matériel dont la densité estde 4O Haunsfield, avec une
structure homogène. Cet aspect estcompatible avec un comblement fibro-inflammatoire
post-traumatique.Epaule gauche du 16.7.91 : on constate que la lésion
s'éloignediscrètement de la ligne épiphysaire. De plus, la morphologie de lalésion lacunaire
est également changée puisque l'on trouveactuellement 2 zones lacunaires bien définies,
entourées desclérose, reliées par une zone plus radio-opaque.


Ordre: 0
Dislocation: 0
Polytraumatisé: 0
Ouvert: 0
Pathologic: 0
Opération: 00.00.00
Graft: 0

Images and Videos

Case Comments:

  • No comments yet