L»sions axonales diffuses - AMC Urgences Traumatismes crâniens


Titre: AMC Urgences Traumatismes crâniens - L»sions axonales diffuses
Diagnostic: L»sions axonales diffuses
Auteur: J Delavelle/T Somon
Commentaire: N Dfouni
Hôpital: HUG
Département: Département de Radiologie
Date: 21.03.2003
ID: 4075
Chapitre: Lésions parenchymateuses: lésions axonales


Clinical Presentation: Patient de 21 ans. Accident de la voiepublique à haute
énergie avec coma d'emblée. Glasgow 5 àl'entrée.
Commentaire: Les lésions axonales diffuses représentent la plusimportante cause
de morbidité des traumatismes crâniens. Fréquence: elles représentent environ 50% des
lésions primaires lorsqu'ils'agit d'un traumatisme à haute énergie. Clinique : on observe
enrègle une perte de connaissance d'emblée lors du traumatisme quiest toujours sévère
avec glasgow bas. Etiologie : - Il s'agit delésions de cisaillement des axones et des
vaisseaux produits parles forces d'accélération et/ ou de décélération avec ou
sansrotation de la masse cérébrale. - Elles sont bilatérales etdiffuses, de topographie
caractéristique; elles atteignent : . - Lasubstance blanche à la jonction cortico-sous
corticale . - Le corpscalleux . - La capsule interne . - Le mésencéphale . - Les noyauxgris
entre autres (cf. Schémas) Imagerie : - Le CT initial peutêtre normal ou démontrér une
hémorragie ventriculaire - Les CT à 24-48 h montrent des hémorragies petéchiales de
topographiecaractéristique.
Description: Le CT initial objective une hémorragieintra-ventriculaire (flèche) et
des hyperdensitées fronto-basalescorrespondant, pour les plus périphériques, à des
contusionshémorragiques liées au traumatisme facial associé chez ce patient,et les autres,
siégeant au niveau de la capsule externe et de lasubstanche blanche frontale,
correspondant à des lésions axonales.La deuxième coupe du CT initial montre la présence
de sang auniveau de la citerne interpédonculaire et objective conjointementune contusion
hémorragique de siège cortical temporal moyen droit.La coupe 3 montre une lésion
hémorragique franchissant la lignemédiane donc siégeant au niveau du corps du corps
calleux,correspondant à une lésion axonale à ce niveau. Il en existed'ailleurs une autre au
niveau de la jonction cortico-souscorticalefrontale gauche, alors que la lésion
hémorragique pariétale gauchecorticale est une lésion de contusion. Le contrôle à 48 h
après lamise en place d'une PIC pour surveiller la pression intra-crâniennemontre le
développement d'un oedème autour de la contusiontemporale moyenne droite et la
disparition du sang de la citerneinterpédonculaire ainsi qu'un oedème développé en
regard deslésions axonales frontales bilatérales et du corps calleux. Oedèmeimportant des
deux centres ovales.


Ordre: 14
Dislocation: 0
Polytraumatisé: 0
Ouvert: 0
Pathologic: 0
Opération: 00.00.00
Graft: 0

Images and Videos

Case Comments:

  • No comments yet