Lymphome B de haut degré de malignité - AMC Neuro Tumeurs Cérébrales


Titre: AMC Neuro Tumeurs Cérébrales - Lymphome B de haut degré de malignité
Diagnostic: Lymphome B de haut degré de malignité
Auteur: J Delavelle/K Minkner/G Pizzolato
Commentaire: N Dfouni
Date: 21.03.2003
ID: 3939
Chapitre: Tumeurs intra-axiales


Clinical Presentation: Parésie du membre supérieur gauche chez unpatient de 57
ans HIV positif depuis des années et traitéprécédemment pour un mélanome malin.
Commentaire: Les lésions de lymphomes chez l'immuno déprimé sontplus
fréquemment multiples et la prise de contraste annulaire. Lediagnostic contre
toxoplasmose et lymphome peut être aidé par lePET ou nécessite le recours à une
biopsie. Dans les 2 contextes,les lymphomes primitifs du système nerveux central se
caractérisentpar une croissance rapide et par leur sensibilité chirurgiechimiothérapie et à la
radiothérapie et aux stéroïdes. Sur le planradiologique, ce sont des tumeurs infiltrantes, ce
qui expliquel'oedème modéré et qui ont un tropisme pour la régionpériventriculaire et la
substance grise profonde et peuvents'étendre en périneurale ou au niveau du liquide
cephalorochidien.Chez l'immuno compétent, elles sont plus fréquemment uniques
quemultiples et la plupart du temps prennent le produit de contrastede façon homogène
sans nécrose. Le diagnostic repose sur la biopsiechez l'immuno compétent qui doit être
pratiqué avant toutescortico-thérapies. La cortico sensibilité de la lésion est bienmontrée
par ce cas o* la 1ère lésion bulbaire avait totalementdisparu sous traitement.
Description: Le CT cérébral objective une calcification au niveaude la tête du
noyau caudé et une lésion expansivecapsulo-lenticulaire droite prenant le contraste à sa
périphérie ets'accompagnant d'une prise de contraste en regard de la tête dunoyau caudé
de façon bilatéral et du carrefour ventriculaire droit.Un traitement anti-toxoplasmique est
mis en oeuvre. La résonnancemagnétique ne montre aucune amélioration des données
radiologiqueset objective une extension le long du ventricule latéral droit (T1sagittal après
Gadolinium). La calcification au CT correspond àl'image pathognomonique d'un angiome
caverneux : anneauhypo-intense périphérique d'hémosidérine et contenu
hétérogènehyper et hypo correspondant à des dépôts d'hémosidérine et
deméthémoglobine : ce diagnostic a été retenu à l'histologie. Le PETaide au diagnostic
différentiel entre lymphome et toxoplasmose chezun patient immuno déprimé. Le lymphome
apparait hypermétaboliquecomme cela est démontré dans ce cas, alors que la
toxoplasmoseapparaît hypométabolique. Histologie : Le processus tumoral estcaractérisé
par des plages de cellules à noyau vésiculaire, degrande taille, souvent à nucléole
proéminent et un cytoplasmebasophile, relativement abondant (Fig. 1 : HE x 400). Par
endroits,les cellules tumorales se disposent en manchons périvasculaires(Fig. 2 : HE x
400). Présence de plusieurs mitoses. Al'immunomarquage, la plupart des cellules tumorales
sont CD20 (panB) positives (Fig 3 : x 400). Diagnostic : Lymphome B nonHodgkinien, de
haut degré de malignité.


Ordre: 1023
Dislocation: 0
Polytraumatisé: 0
Ouvert: 0
Pathologic: 0
Opération: 00.00.00
Graft: 0


Références: Johnson : AJNR 1997 ; 18 p. 563

Images and Videos

Case Comments:

  • No comments yet