TECHNIQUES D'IMAGERIE - AMC Neuro Hémorragies


Titre: AMC Neuro Hémorragies - TECHNIQUES D'IMAGERIE
Diagnostic: TECHNIQUES D'IMAGERIE
Auteur: N Dfouni
Commentaire: J Delavelle
Hôpital: HUG
Département: Département de Radiologie
Date: 02.04.2003
ID: 3906


Description: L'identification des hemorragies repose sur le CT sansinjection de
produit de contraste. Sur cet exament le sang esthyperdense par rapport au parenchyme
cérébral. Pour optimiser lavisualisation du sang, il faut adapter les réglages avec
enpaticulier des fenêtres "serrées" (window entre 30 et 50 et unlevel entre 60 et 100). Le
sang circulant a une densité situéautour de 30 UH et le sang coagulé autour de 60 UH.
En casd'hémorragie méningée, le CT effectué dans les 3 jours qui suiventles symptômes
est positif dans 95% des cas. Au delà du 3ème jour etpour des petits saignements le CT
peut être négatif et en cas desuspicion clinique d'HSA une ponction lombaire devra
êtreeffectuée. A la recherche étiologique, l'angio-CT par l'utilisationdu produit de contraste
iodé pour opacifier les vaisseaux avec desacquisition dans la phase artérielle et grâce aux
excellentesreconstructions possibles notamment avec les nouveaux CTmultibarrette,
permet l'évaluation d'eventuels anévrismes,malformations, disséctions....(dans le contexte
de l'ischémie ilpermet d'évaluer les calcifications et des sténoses vasculaires).Il faut veiller
à étudier l'arbre vasculaire jusqu'au niveau de labifurcation carotidienne afin de décéler
d'éventuelles lésions quipourraient rendre difficile un traitement endovasculaire.
Descoupes plus tardives permettent l'étude du parenchyme à larecherche d'une tumeur
sous-jacente, par exemple. L'angiographie(opacification directe des vaisseaux, par du
produit iodé, àtravers une ponction artérielle), est encore la technique deréférence pour le
diagnostic des maladies des vaisseaux. Soncaractère dynamique fait qu'elle est
irremplaçable pour l'étude desmalformations vasculaires, en particulier pour le bilan
d'extensionet surtout elle est indispensable pour le traitement de certainsanévrismes et de
leur complications, de certaines malformationsvasculaires et dans le contexte ischémique,
pour le traitement decertaines sténoses. Image d'un tube angiographique. L'angio MR
estune excéllente technique non invasive qui montre d'une façon trèsdétaillée la
vascularisation extra et intracranienne. L'utilisationde séquences TOF 2D, 3D et en
contraste de phase permet uneexcellente visualisation des principales branches artérielles
etveineuses intracrannienes. L'étude des carotides est excellente,pratiquement
comparable à l'angiographie conventionnelle. L'étudedes sténoses, irrégularitées,
anévrismes etc. est très fiable.Toutefois elle ne possède pas encore le caractère
dynamique del'angiographie conventionnelle et sa résolution spatiale, ce quiexplique
pourquoi l'angio IRM ne permet pas de décéler desanévrismes de moins de 4mm. Dans le
contexte d'une hémorragie, ellen'est pas utilisée en premiers recours mais
plutôtexceptionnellement dans la recherche d'une cause sous-jacente oudans le bilan
d'extension d'une MAV. Dans l'exemple ci-dessous ils'agit d'une jeune patiente qui se
présente avec des cephaléesbrutales. Le CT sans injection de produit de contraste
montre uneHSA au niveau des citernes ambiens et de la cissureinterhemisphérique
postérieure. L'angio CT montre la présence d'unanévrisme sylvien droit, confirmé à
l'angiographie (reconstruction3D). Cet anévrisme ne peut toutefois pas expliquer le
saignement enraison de sa localisation (le sang se situe plutôt postérieurement)et la cause
doit être recherchée ailleurs. A l'angiographie on notedes sténoses multiples des
vaisseaux périphériques (flèches)compatibles avec une vasculite d'origine
indétérminée,vraissembablement à l'origine du saignement.


Ordre: 3
Dislocation: 0
Polytraumatisé: 0
Ouvert: 0
Pathologic: 0
Opération: 00.00.00
Graft: 0

Images and Videos

Case Comments:

  • No comments yet